Offre raisonnable d'emploi

Publié le par Syndicats CFDT des Commerces et Services 67

Communiqué de presse n°22 du 26 mai 2008
Déclaration d'Annie Thomas, secrétaire nationale

Offre raisonnable d'emploi
Un projet injuste

La CFDT s'oppose au projet de loi sur l'offre « raisonnable » d'emploi durcissant les obligations des demandeurs d'emploi, présenté ce lundi 26 mai à la commission permanente du Comité supérieur de l'emploi.

Ce projet est injuste car il sanctionnera en priorité les demandeurs d'emploi les plus fragiles, ceux qui restent plus longtemps que d'autres au chômage. De plus, au bout de douze mois, obliger le demandeur d'emploi à accepter un salaire équivalent au montant de son allocation chômage pourra conduire à des effets d'aubaines pour les employeurs.

Il est également injuste car il s'appliquera de manière uniforme à tous, quelle que soit la situation familiale de la personne, l'offre de transports en commun dont elle peut disposer, la quantité et la qualité des offres d'emploi de son secteur géographique.

Ce projet aborde le sujet à l'envers. Il définit des obligations pour les demandeurs d'emploi, alors que les obligations du service public de l'emploi n'ont pas encore été déterminées. La CFDT est prête à participer à la définition d'une offre de services de qualité que le nouvel opérateur devra délivrer. Encore faut-il que l'Etat prenne ses responsabilités et donne les moyens financiers et humains nécessaires à cette qualité de services. Nous attendons toujours qu'il les annonce. 

Enfin ce projet est malsain car une fois de plus, le chômeur est montré du doigt comme un profiteur potentiel.

Pour la CFDT, la définition de l'offre « raisonnable » d'emploi ne peut reposer que sur le projet personnalisé d'accès à l'emploi.

Au moment où se met en place un nouvel opérateur qui doit permettre un véritable accompagnement personnalisé des demandeurs d'emploi, la CFDT aurait préféré que l'énergie déployée pour renforcer les sanctions à l'égard des chômeurs, ait été consacrée à la qualité du service public de l'emploi.

Publié dans Actualité

Commenter cet article