Travail le dimanche: les députés PS accusent l'UMP de durcir le texte

Publié le par Syndicats CFDT des Commerces et Services 67


[ 24/06/09 - 19H48 - AFP ]


Les députés PS ont accusé mardi le rapporteur UMP de la proposition de loi sur le travail dominical de vouloir durcir le texte en commission, avant son examen en séance publique à partir du 6 juillet.

Le député UMP "Richard Mallié a en effet expliqué en commission des affaires sociales que dans toutes les communes touristiques de France les employeurs du commerce pourront contraindre leurs salariés à travailler le dimanche sans aucune contrepartie de salaire ou de repos, sous peine de sanction jusqu'au licenciement", écrivent les députés PS dans un communiqué.

Joint par téléphone, M. Mallié n'a pas pu s'exprimer car il était encore en commission.

"C'est près de 5.000 communes qui seront touchées à terme, et principalement toutes les villes moyennes de France. Au-delà des communes de Paris, Lille, Lyon, dans des villes comme Toulouse, Bordeaux, Strasbourg, Grenoble, Lorient, Quimper, Limoges, Rennes, le Havre, Tours, pour ne citer que celles-ci, le travail pourra être imposé aux salariés du commerce", écrit le groupe PS dans un communiqué.

"Ainsi à rebours de tous les discours officiels, c'est bien une banalisation du travail dominical que la majorité entend mettre en oeuvre", selon les députés PS dont le président Jean-Marc Ayrault écrira jeudi "à l'ensemble des parlementaires pour les alerter sur cette généralisation programmée du travail du dimanche".

Débuté en décembre, le débat sur la proposition de loi Mallié avait été rapidement suspendu faute d'accord au sein de la majorité.

Source : LesEchos.fr


Publié dans Actualité

Commenter cet article